Les connecteurs

Publié le par Thomas Pelletier

 

L'autre jour, en surfant sur le net, je suis tombé sur un article d'un dénommé Thierry Crouzet. Son texte, publié sur le site Agoravox dont j'aurai sans doute l'occasion de reparler plus tard était fort intéressant et j'ai de suite accroché. Intitulé "La singularité" il parle d'une révolution sociale qui selon son auteur, serait en marche.

Vous pouvez lire son article sur le lien suivant : http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=10204

Pour ceux qui veulent rapidement savoir ce dont il s'agit voici en 7 points (tirés de son blog) la manière dont monsieur Crouzet voit les choses :

1/ Complexification exponentielle de la société.

Chaque fois que deux individus nouent une nouvelle relation, ils créent un raccourci dans notre structure sociale. Grâce au net, mais aussi aux mobiles, nous dessinons un réseau de plus en plus resserré. Il n'a plus de centre, plus de hiérarchie. C'est une structure plate et non plus pyramidale.

2/ Ce réseau devient ingouvernable.

La complexité du réseau rend toute tentative de contrôle illusoire. La société se maintient dans un état critique à l'avenir totalement imprévisible. La seule solution pour maintenir une cohésion sociale : c'est l'auto-organisation.

3/ L'auto-organisation est universelle.

Beaucoup de gens jugent cette idée utopique mais ils oublient que l'auto-organisation est au centre de la nature. Auto-organisation du système immunitaire, auto-organisation des oiseaux qui volent en flotte, auto-organisation des citoyens d'une ville.

4/ Internet comme modèle d'organisation.

Internet n'a pas été dessiné puis réalisé. Il s'est construit de lui-même, né de quelques graines disséminées. C'est un superbe exemple d'auto-organisation. En absence de gouvernement central, il réussit à prospérer.

5/ Agir localement penser globalement.

Nous sommes les créateurs d'internet. Chacun avec nos moyens, chacun dans notre coin, nous participons à l'aventure globale en nous auto-organisant, les réseaux sociaux étant un des vecteur d'auto-organisation tout comme les blogs ou les forums. J'estime que cette façon de procéder peut s'étendre à la société dans son ensemble. C'est à mon sens la meilleure façon de régler la crise de la complexité à laquelle nous faisons face.

6/ Retour à la dictature.

Si nous ne trouvons pas une solution auto-organisationnelle à la crise de la complexité, deux cas de figures peuvent se produire. Soit nous basculons dans la totale anarchie, soit des gouvernements totalitaires s'imposent un peu partout dans le monde, évitant que cette complexité ne s'aggrave, essayant même de la réduire par tous les moyens. Notre avenir est en train de se dessiner en ce moment.

7/ Alors des exemples.

D'un côté, nous avons les réseaux sociaux qui se développent et les blogs citoyens qui essaient de repenser la société. C'est une tendance évidente à la complexification. D'un autre côté, les gouvernements se durcissent. Sarko n'est pas un tendre, Ségolène non plus, sans parler de Bush ou de Hu Jintao. Toute une génération pense que les choses peuvent partir du bas et remonter, une autre génération pense qu'il faut maintenir un contrôle par le haut. Nous avons d'un côté ceux qui croient à l'avènement d'une conscience globale ; de l'autre, ceux qui la refusent.

Je trouve tout cela très intéressant. En effet je me pose pas mal de question sur la manière dont l'homme pourrait s'organiser afin de minimiser les injustices. Ma conclusion est que certains modèles comme le capitalisme et le communisme sont parfaits sur le papier mais le problème central inhérent à tous les systèmes est la nature humaine. Rousseau avait son opinion sur la nature humaine mais quoi qu'il en soit manifestement quelquechose ne fonctionne pas. Le communisme a montré ses limites et nous sommes en train d'apercevoir, et ce n'est qu'un début croyez moi, celles du capitalisme même s'il avait déja montré des signes à la fin des années 30.

Alors cette vision de monsieur Crouzet est fort plaisante et pour une fois m'apporte un certain optimisme car certaines personnes pensent comme moi.

Pour en savoir plus voici son blog : http://blog.tcrouzet.com/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article