Allumer le feu

Publié le par Petit Tom

Bon, hier je parlais de fusion (assemblage des petites briques).

Je vais détailler dans cet article une des voies de recherche sur comment coller ces petites briques ensemble pour dégager de la chaleur et donc de l'énergie. En effet Einstein nous a expliqué que 2 petites briques collées ensembles pèsent moins que la somme de leur poids respectif et que la masse qui manque est dégagée sous forme d'énergie quand elles s'assemblent. Cette énergie "E", est proportionnelle à la masse manquante "m" et à la vitesse de la lumière dans le vide "c" (me demandez pas pourquoi) d'où la plus fameuse équation de physique contemporaine : E=mc2

Bon admettons, ça à l'air simple comme ça, il suffit de coller ces petites briques et récupérer l'énergie dégagée me direz vous. Oui mais c'est pas si facile voyez vous car ces petites briques sont comme vous et moi. Avant de nous mettre ensemble il faut faire monter la température si vous voyez ce que je veux dire. (Bon c'est vrai c'est souvent plus facile pour les hommes que pour les femmes j'avoue...). Et bien la c'est pareil. Avant de penser pouvoir récupérer E il va falloir faire grimper le thermomètre (100 millions de degrés) et ça demande de l'énergie. Autant dire tout de suite que s'il faut donner plus que ce qu'on récupère ça vaut pas la peine.

 

 

 Mais bon c'est comme tout il faut investir pour pouvoir rentabiliser (encore une fois c'est comme pour les êtres humains, certains dépensent une fortune pour pouvoir "fusionner") alors les chercheurs injectent énormément d'énergie pour espérer un jour récupérer E.

Leur premier objectif est le "break even" (que l'on peut traduire par équilibre). C'est un concept simple. Si vous essayer de faire du feu vous allez frotter un bout de bois le plus vite possible sur une écorce par exemple. Et bien le break even c'est quand la fumée commence à apparaître et la je vous conseille pas d'arrêter de frotter si vous voulez obtenir une flamme. Pour la fusion c'est exactement pareil, au break even on obtient autant d'énergie qu'on en donne.

 Continuons donc de frotter ....

 Après le break even, la deuxième étape qui est considérée par le graal par les chercheurs de ce domaine se nomme "ignition" (allumage en français). Le nom parle lui même, c'est le moment ou on obtient la flamme et qu'on peut arrêter de frotter. Il suffit de donner à manger à ce feu avec des feuilles sèches et des brindilles et de récupérer la chaleur. Pour la fusion c'est pareil on a plus besoin de chauffer les petites briques il suffit juste de fournir des petites briques qui s'assemblent toutes seules sans chauffage.

Pour résumer disons qu’on n’a même pas atteint la fumée et qu'on est encore loin d'avoir une flamme. Il faut donc savoir qu'ITER va seulement servir à montrer qu'on peut l'obtenir...

Dans un prochain article je rentrerai plus en détail sur la manière de frotter en utilisant des champs magnétiques dans les tokamaks...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans sciences

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article