Rapport sur notre planète d'origine

Publié le par Petit Tom

UMMOAELEWE )+(

Monsieur,

Nous sommes conscient de la transcendance de ce que nous allons vous dire. [...]

Nous avons suffisamment étudié votre histoire pour remarquer l'immense nombre de faux prophètes, d'esprits paranoïaques, qui à leur profit, exploitèrent la crédulité ingénue des scientifiques de bonne foi.

Nous avons vu comment la Science a dû lutter contre des formes nébuleuses de superstition, d'astrologie, de théosophie, de spiritisme et de radiesthésie. Et même si elles avaient quelques principes valables et susceptibles d'être étudiées, dans l'ensemble elles présentèrent une accumulation d'affirmations gratuites, de raisonnements analogiques absurdes, de pétitions de principe totalement inacceptables pour un esprit équilibré.

[...]

Pour ces raisons, nous sommes parfaitement conscients du fait que nous n'allons pas être crus en ce qui concerne la révélation que nous vous exposons maintenant.

Nous répétons que notre objectif principal ne consiste pas à être crus, sans l'apport d'autres preuves que ces documents que nous allons vous envoyer. Ceci ne veut pas dire qu'ils ne constituent pas de véritables arguments et preuves de notre identité, comme nous l'avons déjà fait aux États-Unis, Angleterre et ici même en Espagne avec une autre personne. En fait d'autres pays nous connaissent aussi. L'Australie, l'Allemagne et l'Union Soviétique sont en train de recevoir en ce moment nos rapports, qui sont destinés à d'éminents hommes de Science. Et tout en reconnaissant qu'un grand nombre d'entre eux ont déchiré nos lettres en croyant logiquement qu'elles étaient l'œuvre de farceurs ou de perturbés mentaux, dans certains cas, l'écrasante collection de données scientifiques véritables que nous avons soumise a finit par convaincre de nombreuses personnes qu'au fond il y avait, pourrions- nous dire, quelque fond de vérité.

[...]

Pour cela nous vous demandons de lire soigneusement ce que nous allons vous dire : si vous le faîtes au début par simple curiosité cela n'a pas d'importance, et si vous écartiez totalement l'idoinéité de nos affirmations apparemment fantastiques; nous ne sommes pas assez ingénus pour nous attendre d'être crus.

[...]

Nous sommes originaires d'une Planète dont l'expression verbale phonétique pourrait s'écrire ainsi : UM-MO (le "U" très fermé et guttural, le M pourrait s'interpréter comme un B) dont les caractéristiques les plus importantes sont :

ORBITE
Elliptique d'excentricité 0,007833 avec un foyer dans l'étoile que nous appelons IUMMA ou Yumma qui réalise les mêmes fonctions que votre SOLEIL.

DISTANCE DE IUMMA, au SOLEIL.
La distance apparente, c'est-à-dire celle que suivrait un faisceau cohérent d'ondes dans l'espace à trois dimensions était le 4 Janvier 1955 de: 14,437 années-lumière.  

La distance réelle (distance droite dans l'espace décadimensionnel) était à cette même date, suivant notre mesure: 3,685 années lumières

La première distance est celle utilisée par les astronomes terrestres pour leurs calculs (en dédaignant les courbures de la lumière quand elle traverse des Champs de forte intensité gravitationnelle), une telle distance est "constante" pour deux corps fixes dans l'espace. La seconde distance est une fonction de temps qui se mesure dans un espace de N. dimensions et qui présente une certaine périodicité. Sa mesure est très importante car elle est en relation avec nos voyages galactiques.

RAYON EQUATORIAL DE UMMO mesuré à la côte Universelle de VAUAWEE
R = 7251,61 kilomètres.

MASSE DE UMMO : M = 9,36.1024 kilogramme/masse.

INCLINAISON à la Normale du Plan de Translation : 18°39'56" 

TEMPS DE ROTATION SUR SON AXE : 600 UIW, quelques 30,92 heures (Ndt: dans un autre document: Le XII, jour Ummite, fait trés exactement de 600,0117 UIW ), équivaut à votre jour, et il est donc de plus grande durée. 

ACCELERATION DE LA GRAVITE sur UMMO : 11,88 mètres/seconde2

Bien que cela puisse vous étonner, nous ne sommes pas certains que l'étoile que vous avez cataloguée corresponde avec notre IUMMA (SOLEIL DE UMMO). A l'aide d'une translation de coordonnées nous avons estimé que depuis la Terre vous verriez notre IUMMA comme une étoile aux caractéristiques suivantes :

ASCENSION DROITE : 12 heures 31 minutes 14 secondes.

DECLINAISON : +9° 18' 7" (zone de la constellation de la Vierge)

MAGNITUDE VISUELLE ABSOLUE : 14,3

MAGNITUDE VISUELLE APPARENTE : Sûrement plus réduite à cause d'un grand nuage de poussières cosmique à 3,682 parsecs. Mais elle doit être comprise entre 12 et 13, et ne vous est accessible que par des moyens photographiques.

TYPE SPECTRAL : (selon le codex Astronomique Terrestre) Type M (notre IUMMA est ce que vous appelez une ETOILE NAINE) 

[...]

Notre structure géologico-géographique est assez différente de la Planète Terre. Les Océans occupent 61,84 % avec des eaux dans lesquelles prédominent divers chlorures alcalins .  Il y a un seul continent rempli de grands lacs, le plus grand d'entre eux, le AUWOA SAAOA (PETITE MER DE DIEU) a quelque 276 10 3 km2. Nos montagnes (très érodées) présentent à peine des formes accidentées.

Les OAG OEII sont des espèces de volcans qui ont la forme de grandes crevasses qui projettent de très hautes et brillantes colonnes incandescentes de méthane-penthane-oxygène.

Nous utilisons un langage double (grâce à une répétition séquentielle de nombreux mots, nous pouvons exprimer deux courants simultanés d'idées). Les mots notés dans ce document sont des expressions graphiques approximatives de leur phonie réelle.

En mathématique, nous utilisons un système de numérotation en base 12 (mais nous n'avons que dix doigts comme vous). Les raisons sont purement historiques. Comme simple curiosité, nous ajoutons un tableau de vos symboles mathématiques et leur équivalence dans les nôtres (Image A)

Les habitants de UMMO possèdent un corps dont la morphologie physiologique est analogue à celui de" l'Homo Sapiens" terrestre. Ceci est logique si vous considérez que les lois Biogénétiques sont de rigueur pour tout l'Univers. Seules de petites différences de constitution par rapport à vous apparaissent entre nous. Pour un fort pourcentage des habitants de notre planète, l'organe de phonation s'hypertrophie durant l'adolescence et ainsi la glotte subit un processus de sclérose qui nous empêche d'utiliser l'expression verbale acoustique. Cependant l'aide de dispositifs spéciaux, amplificateurs de faibles fréquences, nous permet de parler normalement même si le timbre de la voix n'est pas si harmonieux que le vôtre car il ne possède pas les harmoniques supérieures et sa gamme des graves est plus réduite.

Nous sommes un peuple plus ancien que le vôtre qui a déjà atteint un niveau de Civilisation élevé. Notre structure sociale est très différente de la vôtre. Notre gouvernement est régi par l' UMMOAELEWE (CONSEIL GENERAL DE UMMO) composé de quatre membres qui furent sélectionnés sur tout UMMO au moyen d'étalonnage psychophysiologiques. Les lois sont élaborées en fonction des principes sociométriques qui régissent l'humanité de notre Planète.

La coordination du travail de la population s'obtient par une discipline de groupe efficace. Notre structure économique est radicalement différente de la vôtre. Nous ne connaissons pas cette curieuse institution de l'argent car dans toutes les transactions des quelques biens mesurables qui existent sur UMMO, intervient le réseau de XANMOO (Espèces d'ordinateurs ou cerveaux électroniques). D'autre part les biens de consommation (aliment, mobilier, etc) ne sont pas mesurables car leur abondance excède de beaucoup la demande. La terre et l'espace sont socialisés. 

Nous sommes une société profondément religieuse. Nous croyons en WOA (DIEU ou CREATEUR) et nous possédons des arguments scientifiques en faveur de l'existence du BUAWAA (AME). Nous connaissons de plus un Troisième Facteur de l'homme qui le relie avec l'âme adimensionnelle. Il est situé dans le cortex encéphalique et nous avons informé deux neurophysiologistes terrestres de sa découverte.


[...]

Notre première arrivée sur Terre se produisit en profitant des excellentes conditions isodynamiques de l'espace (courbure de l'espace) qui eurent lieu à cette époque là. Trois de nos OAWOOLEA UEWA OEM (que vous appelez O.V.N.I. ou Soucoupes volantes) atterrirent en un point du département français des Basses-Alpes à 13 kilomètres de DIGNE et à 8 km de la localité de LA JAVIE, à 04 h 17 minutes GMT (heure de Greenwich), le 28 Mars 1950.

[...]

Notre finalité en venant sur Terre, est centrée sur l'étude et l'analyse de la Culture Terrestre. Il est difficile d'établir en quelques paragraphes les différences essentielles entre notre Civilisation et la vôtre, car si notre niveau de formation technologique et scientifique est beaucoup plus élevé, nous reconnaissons que certaines formes d’art (peinture, sculpture, et surtout musique) ont été plus développées chez vous.

Il existe de puissantes raisons, connues des personnes avec qui nous sommes en contact, pour que nous ne fassions pas connaître officiellement, même si certains organismes officiels de quelques pays ont maintenant conscience de notre arrivée sur Terre.

[...]

Jusqu'à maintenant les résultats comportent un pourcentage élevé de réactions négatives (pas très supérieur à celui que nous avons mesuré dans les autres pays où nous avons établi des contacts analogues) sauf aux États-Unis où 16% environ des personnes contactées se montrèrent apparemment crédules. 
[...]

Publié dans impossible

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article