Pompe à chaleur

Publié le par Thomas Pelletier

Suite à mon article généraliste sur la géothermie, voici un article qui décrit la géothermie la plus courante dans ses détails technique. Je veux parler de la pompe à chaleur (PAC)

La PAC est constituée d’un circuit dans lequel circule un fluide frigorigène à l’état liquide ou gazeux selon les organes qu’il traverse. Ces organes sont au nombre de quatre : l’évaporateur, le compresseur, le condenseur, et le détendeur. Une PAC fonctionne comme un refrigérateur mais à l'envers.




Le schéma ci dessus est très parlant. J'ajouterai seulement que le fluide frigorigène joue ici le rôle de transporteur de l'énergie. Il se passe à peu près le même phénomène que lorsque l'on sort de la douche mouillé. La sensation de froid est en réalité l'eau qui a tendance à s'évaporer. On utilise la capacité du fluide à changer d'état à température ambiante en l'aidant avec le compresseur et le détendeur.

Le schéma montre le procédé à fluide intermédiaire (eau1 puis fluide puis eau2 ) mais il existe aussi le procédé à détente directe (le fluide chauffe par exemple directement le sol en se condensant ) et le procédé mixte.

L'eau1 est souvent pompée dans une nappe grâce à un forage.

Le COP (coefficient de performance) est le rapport énergie produite/énergie consommée (pour le compresseur).

Bien dimensionnée, une installation PAC peut vous faire économiser 60% sur votre facture de chauffage. C'est un des systèmes de chauffage les plus économes et il est confortable. Il existe en outre des crédits d'impôts et une TVA réduite pour l'installation d'une PAC chez un particulier.


La géothermie c'est l'avenir du confort de l'habitat.



Publié dans Energies renouvelables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article