Biomasse

Publié le par Thomas Pelletier

Pour continuer dans la découverte des énergies renouvelables, je vous propose cette fois ci de découvrir l'énergie de la biomasse.


Cette dernière est constituée de 3 grandes catégories :


  • le bois énergie

  • le biogaz

  • les biocarburants



Le bois énergie : EnR la plus utilisée dans le monde. Les applications s'étendent des chaudières individuelles aux installations collectives en passant par les chaufferies industrielles. La forêt française est la plus grande forêt d’Europe occidentale (15 millions d’hectares en France métropolitaine) et le potentiel bois énergie est donc élevé dans notre pays.

En 2004 la production d’énergie à partir de bois représente 1371 GWh en énergie électrique et 8644 kTep en énergie thermique. La production totale convertie en kTep n’a pas beaucoup évoluée depuis 20 ans : autour de 9000 kTep


(à noter : 1 kTep = 1000 tonne équivalent pétrole)



Le biogaz : Maîtrisée depuis un siècle pour diminuer la charge en matière organique des boues de station d’épuration urbaines, des effluents industriels, et plus récemment des déchets organiques ménagers, la méthanisation est également une voie de conversion de la biomasse en énergie par fermentation de ces matières. En France, une infime partie du biogaz produit est valorisé.


En 2004 la production d’énergie à partir de biogaz représente 461 GWh en énergie électrique et 56 kTep en énergie thermique. On note dans les deux cas une bonne progression en 20 ans, surtout l'énergie électrique.

 


Les biocarburants : ils proviennent de plantes cultivées (tournesol, betterave, colza). Ils sont composés de matériaux organiques non fossiles et renouvelables. On distingue deux grandes classes de biocarburants :


  • les alcools (éthanol) qui peuvent être utilisés à 100% comme carburant

  • les huiles (esters méthyliques d’huile végétale) Leur combustion fournit de l’énergie mécanique et ne rejette que du CO2 et de la vapeur d’eau.


En 2004 la production d’énergie à partir de biocarburants représente 446 kTep en énergie thermique. Depuis environ 15 ans la production de biocarburant dans l’hexagone n’a cessé d’augmenter fortement.

Publié dans Energies renouvelables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article