La solution finale ?

Publié le par Thomas Pelletier

Un article publié jeudi dans NewScientist se pose la question suivante : "Que se passerait-il si l'espèce humaine disparaissait immédiatement ?" Les réponses qu'ils donnent à cette question sont assez fascinantes.

Donc, l'hypothèse est la suivante : les 6,5 milliards d'êtres humains qui vivent sur la planète Tere disparaissent d'un coup. Que se passe-t-il ?

- Immédiatement : La plupart des espèces menacées d'extinction commencent à récupérer.

- 24 à 48 heures : Fin de la pollution légère.

- 3 Mois : Baisse de la pollution de l'air (oxyde d'azote et oxydes de soufre)

- Sous 10 ans : Disparition du méthane dans l'atmosphère.

- Sous 20 ans : Les routes de campagne et les villages disparaissent sous la végétation. Les OGM disparaissent.

- Sous 50 ans : Les poissons reviennent à leur population normale. Les nitrates et le phospates disparaissent de l'eau potable.

- 50 à 100 ans : Les villes et les rues des villes disparaissent sous la végétation

- 100 ans : Le maisons en bois tombent en ruine.

- 100 à 200 ans : Les ponts s'écroulent.

- Sous 200 ans : Les buidings en verre et métal s'effondrent. Les champs de blé et de maïs redeviennent de la prairie.

- Sous 250 ans : Les barrages s'effondrent.

- Sous 500 ans : Les barrières de corail se régénèrent.

- 500 à 1000 ans : Les décharges organiques sont "digérées" par l'environnement en majeur partie.

- 1000 ans : La plupart des constructions en brique, en pierre et en ciment sont en ruines. Le C02 dans l'atmosphère est revenu à son niveau pré-industriel.

- 50 000 ans : La majeure partie des verres et des plastiques sont dégradés.

- Après 50 000 ans : Les traces du passage de l'espèce humaine sur Terre se résume à quelques restes archéologiques ... mais certains déchets chimiques créée par l'homme vont mettre plus de 200 000 ans à disparaître, et les déchets nucléaires resteront toxiques pendant plus de deux millions d'années.

source : droitdanslemur

C'est marrant, mais en lisant ceci j'ai ressenti un véritable soulagement en imaginant que ce scénario devienne réalité. Mais ne pourrions nous pas faire mieux que disparaître ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

racoonnette 18/10/2006 12:53

c'est exactement ça que je me suis dit:
 "il faut faire ça: disparaitre". moyen radical mais si efficace. la terre le mérite non?