Energie hydraulique

Publié le par Thomas Pelletier

 

 

Après l'énergie de la terre (géothermie), des cellules du vivant (biomasse), du vent (éolien) et du soleil (solaire), intéressons nous à celle de l'eau; l'énergie hydraulique.

La première utilisation de cette source d'énergie fut celle des moulins à eau qui utilisaient l' énergie mécanique crée par l'eau.

 



L'autre manière de l'utiliser, plus moderne, est celle des barrages. On parle de barrages hydroélectriques. L'accumulation d'énergie potentielle par une masse d'eau grâce à la présence d'un barrage est transformée en énergie cinétique puis en électricité. En effet la force motrice de l'eau entraîne des turbines qui actionnent des générateurs.

Cette énergie est utilisée pour alimenter des sites isolés ou produire de l'électricité, vendue à plus petite échelle. On parle alors de petite centrale hydraulique (puissance allant de 5 MW à 10 MW), de micro-centrale (de 100 kW à 5 MW), voire de pico-centrale (moins de 100 kW).

La France bénéficie de conditions naturelles favorables à l?hydraulique : régularité des précipitations, richesse du réseau hydrographique, diversité du relief. Les 550 ouvrages hydrauliques exploités par EDF représentent aujourd'hui un véritable patrimoine national.


En 2004 la production française d'électricité hydraulique était de 65,4 Twh. C'est de loin l'énergie renouvelable la plus utilisée en France. C'est grâce à elle que la france est le premier pays producteur d'énergies renouvelables de l'union européenne.

L'hydroélectricité, malgré une taxation lourde, est la plus performante de toutes les énergies. Elle permet d'économiser chaque année environ 13 millions de tonnes de pétrole.

L'électricité ne peut être stockée en grande quantité. En revanche, l?eau peut-être accumulée dans les retenues. Celles-ci constituent ainsi une réserve de production d'électricité utilisable à tout moment et rapidement. Les principaux sites métropolitains convenant aux grandes centrales sont déjà exploités mais il semble que les DOM représentent un potentiel intéressant.

Publié dans Energies renouvelables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article