Banqueroute

Publié le par Thomas Pelletier

 

Aujourd'hui dans les médias nous apprenons que pour lutter contre la destruction de notre environnement certains produits de consommation seront taxés afin d'être éliminés. On nous prend vraiment pour des billes ou alors les gens qui nous gouvernent sont des imbéciles. Je pense que c'est les 2 !

 


Le problème est un problème de paradigme socio-économique (rien que ça). En effet ces gens pensent que les taxes sont la solution à tous nos problèmes. Leur manière même d'envisager la richesse est biaisée. En effet lorsqu'une entreprise pollue par son activité elle augmente le PIB grâce aux biens qu'elle produit. Et lorsqu'une autre entreprise vient dépolluer la rivière elle augmente encore le PIB. ..


Il y a une faille dans cette manière d'approcher l'économie. Nous allons être obligés de changer cette dernière où nous courrons tous vers une crise planétaire.


Ce qu'il faut faire c'est commencer progressivement à décentraliser tous nos moyens de production (biens, énergie, nourriture). Il faut utiliser la technologie qui nous a été offerte par ce système malade afin justement de sortir du piège que nous nous sommes construit.


Il faut redevenir raisonnable. Je suis le premier à aimer les NTIC mais il existe quand même des choses plus essentielles. Nous avons crée des économies entières sur ces dernières mais nous ferions mieux de développer la qualité de la vie. La nourriture (un jeune d'aujourd'hui est 2 fois moins fertile que son père au même âge à cause des pesticides), le logement, l'hygiène, l'environnement. Le développement personnel aussi.


Il y aurait des tas de choses à faire ... si on s'en donnait la peine. Je sais que c'est peine perdue et je suis impatient de voir la collision. Comme on dit, il faut des fois toucher le fond pour pouvoir remonter...

 


Nous sommes une société malade je l'affirme haut et fort. Tout le monde ne fera pas parti de la remontée !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

JEan-jacques dÉ Moulins 21/11/2006 06:44

NON A LA DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET OUI À LA DÉMOCRATIE INTERACTIVE.

VISITEZ LE SITE DU VRAI CANDIDAT DE LA RUPTURE

http://jean-jacques-president.com/