La france d'après

Publié le par Thomas Pelletier

La France d'après - Lyon - Une jeune manifestante tasée par des policiers français alors qu'elle était déjà à terre.

Après avoir fait transformé les policier en cow-boys agressifs qui se croient tout permis avec leurs flash-balls, Nicolas Sarkozy va maintenant les équiper d'une arme de torture électronique: le taser, une arme qui rapporte de gros bénéfices à l'entreprise américaine qui la fabrique et dont le cours de bourse a été multiplié par 8 en 3 ans.

Le taser est un pistolet qui tire 2 dards métalliques de 5 mm reliés à un fil électrique. La victime reçoit alors une décharge de 50.000 volts qui peut être renouvelée au besoin. Sous le coup de cette décharge, la victime s'effondre au sol, agitée de convulsions, et souvent, urine ou défèque sur elle.

Censée être une arme paralysante "non-létale", le taser a tué 167 personnes aux Etats-Unis où il est utilisé couramment, et souvent abusivement, par les policiers et les gardiens de prisons. Il provoque également des conséquences "à retardement" comme des troubles cardiaques ou neurologiques, laissant des séquelles définitives.

L'usage de cette arme est dénoncé par les organisations de défense des droits de l'homme, ceux que Nicolas Sarkozy appelle avec mépris les "droits-de-l'hommistes".

Publié dans tompelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article